La direction départementale des services d’incendie et de secours (DDSIS 21)

A la tête de l’équipe de direction, le directeur départemental des services d'incendie et de secours, est chargé de la gestion de l'établissement public,  secondé par un adjoint. Chef de corps départemental, il a autorité sur l'ensemble des personnels du Service Départemental d'Incendie et de Secours.

Nommé par le ministre de l’Intérieur après avis du Préfet et avec l’accord du président du Conseil d’administration du SDIS, le Colonel Jean Chauvin, directeur départemental et chef du corps départemental veille au bon fonctionnement du SDIS dont il est responsable devant les autorités. Il prend les décisions à caractère départemental et met en œuvre les orientations globales du service déterminées par les élus. Il assure notamment, sous l’autorité du président du conseil d’administration du SDIS et du Préfet :

  • la direction opérationnelle du Corps départemental des sapeurs-pompiers

  • la direction des actions de prévention relevant du SDIS

  • la mise en œuvre opérationnelle de l’ensemble des moyens de secours et de lutte contre l’incendie

  • la direction administrative et financière de l’établissement

A Dijon, la direction départementale assure l'ensemble des tâches administratives et techniques indispensables au fonctionnement du Service.

Ces missions se répartissent entre les différents groupements fonctionnels et leurs services.

 

 

le groupement des service opérationnels (gso)

Au cœur du métier, ses actions se situent en amont de l’intervention jusqu’au retour d’expérience au sein de la chaîne Prévention-Prévision-Opérations.

Les personnels du groupement sont les interlocuteurs privilégiés de la préfecture et des autres acteurs des secours, et représentent le SDIS dans de nombreux commissions et groupes de travail.

Le GSO regroupe les services Prévention, Prévision, Opérations et CTA-CODIS qui assurent l’ensemble des fonctions en lien direct avec les interventions. A ce titre :

 - Le service prévention conseille les architectes dans la conception de constructions et assure le suivi des mesures de prévention dans les immeubles de grande hauteur (IGH) et les établissements recevant du public (ERP). Il participe aux commissions de sécurité qui vérifient l'application de la réglementation.

 

 

- Le service prévision est chargé de la préparation des interventions, de l’organisation des exercices départementaux, de l’étude des risques courants et exceptionnels, de la préparation des plans de secours (plan Orsec…) ainsi que de l’organisation de la formation continue dans le domaine opérationnel. Il élabore et met à jour le schéma départemental d'analyse et de couverture des risques (SDACR).

- Le service Opérations assure les études et l’analyse des interventions effectuées ainsi que l’élaboration de la stratégie opérationnelle et des techniques d’intervention. Il intervient

également dans la définition des choix à effectuer en matière de matériel opérationnel.

- Le nouveau centre opérationnel mis en service au printemps 2013, a en charge le centre de traitement des alertes (CTA) ; Il est par ailleurs chargé de la mise en œuvre opérationnelle des effectifs et des moyens, de sa préparation, et de son suivi au travers du centre opérationnel  départemental d'incendie et de secours (le CODIS).

- Il assure la permanence et la validité des unités opérationnelles spécialisées. Les conseillers techniques départementaux, responsables des spécialités opérationnelles (plongée, sauvetage déblaiement, interventions chimiques et radiologiques, groupe de recherches et d’interventions en milieu périlleux) sont directement rattachés à l’adjoint du chef GSO.

Le Groupement des Systèmes d’information et de la Communication (GSIC)

 

Entité transversale par excellence, la mission première du GSIC est de simplifier les tâches de chacun en automatisant au maximum ce qui peut l’être et en rationalisant les échanges d’informations.

Dans cette optique, les services infrastructures technologiques, domaines fonctionnels, communication et SIDPA œuvrent au quotidien à la fourniture de services à l’ensemble des utilisateurs (centres, groupements et direction) par :

- La construction d’un S.I complet, intégré, évolutif, accessible de façon sécurisée depuis l’ensemble des sites du SDIS, tout en garantissant le bon fonctionnement de l’exploitation quotidienne.

- La mise en place et le maintien des outils informatiques, (études, conception, acquisitions, installations, …) ainsi que les moyens de télécommunications utilisés pour le fonctionnement opérationnel et administratif (radio, téléphonie fixe et mobile, réseau de transmission de données) sur l’ensemble du département.

- L’assistance des différents services dans l'utilisation de l'outil informatique et l’assurance quant à la cohérence des applications.

- La fonction communication et traitement de l'information et des connaissances : rendre facilement accessible et faire circuler l’information, mettre en valeur nos expériences et nos innovations dans les domaines opérationnel et fonctionnel en assurant notamment les contacts et les relations avec la presse en temps de crise et au quotidien.

- Le traitement de l’information afin d’extraire les indicateurs et statistiques nécessaires à la prise de décision et au pilotage des activités.

Le groupement des services administratifs et financiers (GSAF)

Ce groupement assure la gestion des procédures financières, budgétaires et comptables du SDIS, ainsi que la mise en œuvre de l’application des marchés publics. Il opère également une veille juridique en matière de réglementation financière et de marchés.

Les services qui le composent :

  • Le service finances, qui assure à la fois le suivi comptable et le contrôle budgétaire. Il se charge notamment de l’élaboration du budget par des études prospectives, du suivi et de la gestion de la trésorerie, de la comptabilité des dépenses et recettes,

  • Le service marchés publics, garant de la gestion et du suivi des procédures. Il assiste les services acheteurs de la formalisation de leurs besoins, et assure la mise en place juridique des marchés,

  • Le service Administration Générale Contentieux et Assurances qui a en charge le bon fonctionnement du conseil d’administration du SDIS avec notamment la gestion des rapports à soumettre, la convocation des membres pour les réunions ainsi que la préparation et la diffusion des procès verbaux de délibérations. IL gère par ailleurs les procédures assurantielles et contentieuses de l’établissement public.

Le groupement Ressources Humaines (GRH)

Le rôle du GRH est d’assurer le suivi de la vie professionnelle de chaque agent du SDIS. Cela inclut le recrutement, la gestion des carrières, l’absentéisme, les changements statutaires, la mobilité, les retraites, la rémunération mais aussi la formation, l’action sociale, les conditions de travail et le respect des règles d’hygiène et de sécurité.

Les services qui le composent :

  • Le service des ressources humaines permanent, qui a en charge la gestion des carrières et la rémunération des SPP et PATS mais également du suivi et de la mise en place des règles d’hygiène et de sécurité ou de la gestion des instances paritaires (CTP et CAP).
  • Le service du volontariat, qui gère les sapeurs-pompiers volontaires au niveau du recrutement, du paiement des indemnités, des accidents et de la prestation de fidélisation et de reconnaissance (PFR). Il est par ailleurs chargé de promouvoir le volontariat et assurant notamment un lien entre l’employeur du sapeur-pompier volontaire et le SDIS, à travers des conventions de disponibilité
  • Le service formation/sport qui planifie et coordonne les formations destinées aux sapeurs-pompiers volontaires et professionnels ainsi qu’aux personnels administratifs, techniques et spécialisés. Ces formations sont mises en œuvre par l’école départementale d’incendie et de secours (EDIS) ou déconcentrées dans les structures du SDIS, notamment les groupements territoriaux, voire dans des organismes extérieurs (CNFPT, …).

Le groupement des services du patrimoine (GSP)

Le groupement des services du patrimoine constitue la base logistique des centres d’incendie et secours et des services de la direction du SDIS 21. Il gère l’ensemble des bâtiments, des véhicules et des matériels du SDIS.

Le service logistique assure la gestion du matériel non roulant (matériel incendie, habillement, produits d’entretien, …) et est responsable des vérifications obligatoires du matériel, notamment les équipements de protection individuelle des sapeurs-pompiers conformément aux réglementations en vigueur. Il gère les stocks de matériels et conçoit les nouveaux équipements en fonction des exigences du groupement opérations.

Le service engins est chargé de la gestion du matériel roulant (tous les véhicules) ainsi que de l’approvisionnement en carburant.

Les services logistique et engins réalisent la plupart des achats nécessaires au fonctionnement du service (matériel, fournitures, véhicules…) et assure leur maintenance. A cet effet, ils disposent d’un atelier mécanique qui effectue la majeure partie de l’entretien et des réparations des véhicules, et d’un magasin de stockage au centre technique et médical situé en zone Cap Nord à Dijon.

Le service bâtiments a quant à lui en charge le suivi de la construction, du réaménagement et de l’entretien des bâtiments. Il est également chargé de pourvoir les centres en matériels nécessaires à leur fonctionnement (matériel de bureau, mobilier, etc.). Il gère également tous les contrats relatifs aux bâtiments (électricité, eau, gaz, etc.) et à l’entretien des espaces extérieurs.

Le service bâtiments gère l’ensemble immobilier et entretient la cinquantaine de bâtiments du Service (45 centres d’incendie et de secours dont trois sont également siège d’un groupement territorial, la direction départementale et le centre technique et médical). Il est également responsable de la maîtrise d’ouvrage des constructions neuves et des restructurations de bâtiments (extensions, rénovations…).

Le service de santé et de secours médical (SSSM)

Le SSSM (ou 3SM) est une composante obligatoire des SDIS. Dirigé par le médecin-chef, Le service de santé et de secours médical du SDIS 21 est placé sous l’autorité du directeur départemental.

Si l’une des missions importantes du SDIS consiste à assurer le secours aux personnes, il tient au plus haut point à la sécurité de ses équipes et à la diminution du risque accidentogène du métier. À travers le Service de Santé et de Secours Médical sont développés la médecine professionnelle, le soutien sanitaire aux sapeurs-pompiers en intervention et la formation en secourisme. Le SSSM est composé d'une équipe médicale pluridisciplinaire (médecins, infirmiers, pharmaciens, vétérinaires et psychologues, logisticiens et de personnels administratifs) dont la majorité des membres sont sapeurs-pompiers volontaires et exercent dans le milieu hospitalier et/ou en libéral.

Les missions dévolues au SSSM sont précisées dans l’article R1424-24 du CGCT relatif à l'organisation des services d'incendie et de secours :

  • La surveillance de la condition physique des sapeurs-pompiers et l'exercice de la médecine professionnelle et d'aptitude des sapeurs-pompiers, dans les conditions prévues par l’arrêté du 6 mai 2000,
  • Le conseil en matière de médecine préventive, d'hygiène et de sécurité, notamment auprès du comité d'hygiène et de sécurité,
  • Le soutien sanitaire et les soins d'urgence aux sapeurs-pompiers blessés en opération, lors des interventions de longue durée ou présentant des risques particuliers engageant de nombreux personnels. Ainsi, un médecin et un infirmier assure en permanence une astreinte départementale pour participer aux opérations de secours et constituer une couverture médicale des sapeurs-pompiers engagés lors d’interventions d’envergure ou présentant un risque particulier (plongée, intervention en milieu périlleux…).
  • La participation à la formation des sapeurs-pompiers dans le domaine du secours à personnes ainsi que dans le domaine de certaines spécialités (risques chimiques, radiologiques et biologiques notamment),
  • L’acquisition, la distribution et la surveillance de l'état de l'équipement médico-secouriste des centres d’incendie et de secours du département ainsi que la gestion des médicaments et de l’oxygène médicinal.

En outre, le SSSM participe :

  • Aux missions d’aide médicale urgente au profit de la population, telles que précisées dans le référentiel commun relatif à l’ « organisation du secours à personne et de l’aide médicale urgente », en employant des médecins volontaires et des infirmiers volontaires qui disposent de protocoles infirmiers de soins d’urgence,
  • Aux opérations effectuées par les services d'incendie et de secours impliquant des animaux ou concernant les chaînes alimentaires,
  • Aux missions de prévision, de prévention et aux interventions des services d'incendie et de secours dans les domaines des risques naturels et technologiques, notamment lorsque la présence de certaines matières peut présenter des risques ou lors de grands rassemblements de populations,
  • Aux missions de secours et d’assistance au profit des populations en détresse, dans le cadre d’opérations externes (OPEX) comme en Haïti en janvier 2010.

 

Haut de page