L’établissement public et sa gouvernance

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Côte d’or (SDIS 21), créé par la loi du 03 mai 1996 et effectif depuis le 1er janvier 1999,est un établissement public départemental doté de la personnalité morale et juridique et de l'autonomie financière. Cet établissement public administratif, financé par les collectivités territoriales est composé de sapeurs-pompiers professionnels, volontaires, et de personnels administratifs et techniques qui œuvrent pour atteindre un objectif commun : protéger les personnes, les biens et l’environnement.

que dit la loi?

"Les services d'incendie et de secours sont chargés de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Ils concourent, avec les autres services et professionnels concernés, à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l'évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels ainsi qu'aux secours d'urgence." (Article L1424-2 du code général des collectivités territoriales)

Cette structure est placée sous une double autorité : le préfet et le président du Conseil d'administration du Sdis.

Le préfet exerce son autorité dans les domaines de la mise en œuvre opérationnelle des moyens, de la prévention et de la formation.

Le président du Conseil d'administration du Sdis est responsable de la gestion administrative et financière. Il prépare et exécute les délibérations, passe les marchés et représente le Service en justice. Il nomme également les personnels dans leur grade et leur mission.

zoom sur la gouvernance

La gouvernance repose sur un conseil d’administration de 22 membres, composé de conseillers  généraux (14 élus), de maires et représentants d’EPCI (8 élus). Lieu de débat démocratique au service des côte-d’oriens, il délibère  sur les décisions engageant l’avenir du Sdis. Son président s’appuie sur le Bureau du conseil et l’équipe de direction  pour mettre en œuvre les orientations stratégiques.

Haut de page